Autour du Festival

L'Atelier | École éphémère de cinéma

affiche-atelier-2018-v3

Du lundi 5 février au vendredi 9 février 2018
De 10h à 12h et de 13h30 à 17h30
Ouvert à tous

  • École Supérieure de Commerce de Clermont-Ferrand
    4 Boulevard Trudaine

 

REGARDEZ, ÉCOUTEZ, ÉCHANGEZ, PRATIQUEZ !
Sauve qui peut le court métrage l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand, l’École Supérieure de Commerce de Clermont-Ferrand et l'Arfis de Villeurbanne coordonnent l'organisation de la mise en place de l'école éphémère de cinéma : l'Atelier. L’Atelier est le volet pédagogique-créatif du festival international du court métrage de Clermont-Ferrand. Véritable espace collaboratif ouvert au public durant 5 jours, l’Atelier nous projette au cœur du secret de la fabrique des films.
Mettre à nu le processus de création en mutualisant les savoirs de grandes écoles de cinéma, placer l’étudiant au centre de l’échange avec le public, explorer de nouvelles pratiques, générer des synergies, susciter des envies, telles sont les missions de l’Atelier.

Plusieurs participants interviendront cette année sur l’Atelier :

  • L’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand
  • L’École Nationale Supérieure Louis Lumière
  • L’Arfis de Villeurbanne
  • Le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon
  • Le Conservatoire Emmanuel-Chabrier de Clermont-Ferrand
  • Le Diplôme des Métiers d’Art Cinéma d’Animation du Lycée René Descartes
  • Le Bac pro Photographie du Lycée Lafayette
  • La section coiffure du lycée Marie Curie
  • L’association le FAR (Filmer l’Air de Rien) et Bruno Bouchard
  • L’association Atelier Créa’ Coeur
  • L’École Cantonale d’Art de Lausanne
  • L’École ArtFx de Montpellier
  • L’École Fournier
  • Allegorithmic

Rencontres

Expresso | Rencontres avec les réalisateurs

Rencontres Expresso 2017 © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat
Rencontres Expresso 2017 © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

Du dimanche 4 février au samedi 10 février 2018
De 9h30 à 13h30
Ouvert à tous

  • Salle Gripel
    Maison de la culture
    Boulevard François-Mitterrand

Les “ Expresso ” (débats du matin) avec les réalisateurs des films des trois compétitions sont animés par Claire Diao, Claude Duty et Annick Rivoire.  Viennoiseries et café sont offerts.

Cinéma Le Rio
Rencontres avec les réalisateurs de la compétition nationale

Angel ROCHER Ludovic BASTIDE Maxence STAMATIADIS Marine FEUILLADE Theodore SANCHEZ Pierre-Emmanuel URCUN © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat
Angel ROCHER Ludovic BASTIDE Maxence STAMATIADIS Marine FEUILLADE Theodore SANCHEZ Pierre-Emmanuel URCUN © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

Du lundi 5 février au vendredi 9 février 2018
Séance de 14h et de 17h

  • Cinéma Le Rio
    178 rue Sous-les-Vignes
    > Tram : Les Vignes

Comme chaque année, des temps d’échanges sont organisés avec les réalisateurs nationaux sélectionnés en compétition qui viennent pour présenter leur film.

École supérieure d'art Clermont Métropole
Rencontres avec les réalisateurs de la compétition Labo

rio

Du lundi 5 février au vendredi 9 février 2018
Séance de 15h

  • École supérieure d'art Clermont Métropole
    25 rue Kessler
    > Tram : Universités

    • 132 places
    • accès handicapés

Tous les jours à l’issue des séances Labo de 15h, le Festival vous propose de rencontrer des réalisateurs dont les films auront été projetés dans l’après-midi.

SQP 2018 DiaporamaSemaine_Page_24
  • Mercredi 7 février à l’issue de la séance CR1 de 20h15 : rencontre avec Rolando Colla
  • Jeudi 8 février à l’issue de la séance CR2 de 20h15 : rencontre avec Peter Volkart
  • Résidence universitaire Dolet
    25 rue Étienne-Dolet
    > Tram : Saint-Jacques - Dolet
    • 205 places
    • accès handicapés

Rencontrez les réalisateurs suisses du focus “Courts de rattrapage” Rolando Colla et Peter Volkart.

Master classes

SlideComediens

Lundi 5 février 2018 de 15h à 17h

  • Amphithéâtre Agnès-Varda
    Faculté des Lettres et Sciences sociales
    29 boulevard Gergovia
    > Tram : Universités
    • 690 places

À l’occasion de la rétrospective “À courts de rôles” consacrée aux comédiens, une grande master class animée par le journaliste cinéma de CANAL+ Laurent Weil en présence des comédiens Franc Bruneau, Laurent Lucas, Vimala Pons, Philippe Rebbot et Laetitia Spigarelli.

 

[Entrée libre et gratuite]

Masterclass_Scenariste_nahongjin

Mardi 6 février 2018 de 16h à 20h

  • IADT
    51 boulevard François-Mitterrand
    > Tram : Maison de la culture

En une quinzaine d’années, le cinéma sud-coréen est devenu l’un des plus dynamique, grâce notamment à une nouvelle génération de réalisateurs. Et c’est justement l’un d’eux, Na Hong-Jin qui officiera pour cette nouvelle master class. 

Organisé en partenariat avec la Maison des Scénaristes.

Entrée sur inscription préalable.

Master class VFX

Mercredi 7 février de 10h à 12h

  • IADT
    51 boulevard François-Mitterrand
    > Tram : Maison de la culture

Rodolphe Chabrier, co-fondteur des Studios Mac Guff  et superviseur d’effets visuels numériques (Splice, Asterix et Obelix, 3 Days to Kill) sera accompagné du réalisateur Olivier Megaton (Le Transporteur 3, Colombiana, Taken 2) pour cette masterclass. Cette rencontre sera l’occasion d’évoquer leur collaboration sur le film Taken 3 et d’aborder des cas concrets qu’ils décrypteront.

Sur inscription préalable.

SQP 2018 DiaporamaSemaine_Page_09

Jeudi 8 février de 13h à 15h

  • IADT
    51 boulevard François-Mitterrand
    > Tram : Maison de la culture

Georges Schwizgebel est l’auteur d’une vingtaine de courts métrages d’animation célébrés et primés à Clermont-Ferrand et dans les grands festivals du monde. Maîtrisant le dessin et la peinture animés, il entraîne le spectateur dans d’imprévisibles chorégraphies. À l’occasion de la rétrospective suisse, quatre films emblématiques de son œuvre sont diffusés).

Animée par Antoine Lopez, co-fondateur du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand spécialiste du cinéma d’animation, cette rencontre approfondira l’univers et le savoir-faire de l’un des réalisateurs les plus renommés du monde de l’animation.

Expositions

La première image

expoaffichespremiereimage

Du 3 février au 2 mars 2018

Du mardi au samedi 10h-12h30 / 13h30-18h
Fermé le lundi et les jours fériés

  • Salle Gilbert Gaillard
    2 rue Saint-Pierre
    Clermont-Ferrand
    Entrée libre et gratuite

40 ans de festival en affiches

On s’arrache les cartes postales, on admire la nouvelle affiche, Clermont commence à frétiller et tout le monde en parle : le festival du court métrage revient ! C’est ainsi chaque année : la première image du festival met en émoi la ville. L’affiche nouvelle suscite commentaires et discussions dans l’attente des millions d’images des quelque 450 courts métrages à venir.

Dès la création du festival, une attention particulière a été portée sur l’affiche, considérant que cette première image a un rôle primordial : d’elle dépend l’envie d’en voir plus ou pas du tout.

Pour des raisons budgétaires, les premières affiches sont réalisées par des membres de l’équipe ou des proches du festival. En 1985, pour la première fois, l’affiche est confiée à un graphiste extérieur, Francis Masse, dessinateur de bandes dessinées. Mais pour la réaliser il devait répondre à une condition : avoir assisté au moins une fois auparavant au festival de Clermont-Ferrand. C’est ainsi que Francis Masse fit partie de notre jury 1984. Y avait-il une meilleure place que celle-là pour vivre notre festival ? C’est sur ce mode que toutes les affiches, ou presque, ont été réalisées par la suite.

Au fil des ans, des auteurs de talents ont signé l’affiche de Clermont-Ferrand. Ils sont graphistes, illustrateurs, affichistes, dessinateurs de BD ou cinéastes d’animation. On peut citer Jacques de Loustal, Alain Le Quernec, Arno, Max Cabanes, François Boucq, Rémi Malingrëy, Rebecca Dautremer ou Blexbolex pour les Français, mais aussi de prestigieux créateurs étrangers comme les Italiens Lorenzo Mattotti ou Roberto Catani, les Américains Brad Holland ou Miles Hyman, l’Anglais Dave McKean ou le Néerlandais Rosto.

Retour sur 40 ans d’affiches du festival, qui seront exposées ensemble, avec quelques travaux préparatoires pour éclairer cette facette du festival, dont chacun pourra vérifier qu’elle ne manque pas de couleurs.

Se lécher les bobines

lecherbobinesdef

© Bologo

Du 29 janvier au 17 février 2018
Entrée libre et gratuite
Du lundi au samedi de 14h à 18h

  • Hôtel du département
    Hall René-Cassin
    24 rue Saint-Esprit
    Clermont-Ferrand

 

Dessins, peintures, photos, sculptures, installations

Cette expo thématique adossée à la rétro du même nom a déjà une vieille histoire. Elle est apparue la première fois en 1994 sur le thème des anges et autres volatiles et elle s’intitulait Vous avez dit bozarts comme c’est être-ange. Cette exposition collective invitait les plasticiens du coin à produire des œuvres devant répondre au thème donné, bien sûr, mais aussi à celui du cinéma. Ce n’est que dix ans après l’expo de 1994 que le principe est repris systématiquement chaque année. Une belle collaboration entre le monde du cinéma et celui des arts plastiques, entre le festival et les créateurs puydômois.

Après les anges, la piscine, la boxe, Noël, les super-héros, les chiens, la comédie musicale, les zombies, le Petit chaperon rouge, les mouches, la science, la fuite, le vélo, l’espace et l’humour noir, c’est au tour de la nourriture pour une seizième édition qui promet d’en avoir pour tous les goûts. Une grosse trentaine de plasticiens, peintres, illustrateurs, sculpteurs, photographes, bidouilleurs en tout genre, sont passés en cuisine pour vous préparer une tambouille haut de gamme, vous transformer avec maestria un chef-d’œuvre en hors-d’œuvre et un four en petit four. Venez vous en mettre plein la panse. Et, pour une fois, si cette exposition fait un bide, on saura pourquoi.

Ont accepté de déguster :

André Agier, Armando Alvès, Garance Alvès, Jean-Pierre Bardon, Michel Bénier, Miss Boll, Michel Brugerolles, Fabienne Cinquin, Jacques Curtil, Marie Deschamps, Eric Domalain, Jean-Sébastien Dubien, Guy Durand, Camille Durand-Vimal, Franck Fiat, Julie Foucaud, Alain Gabriel, Roger Gonin, Laurent Grangier, Christelle Guillet, Bénédicte Haudebourg, Jean-Pierre Hérault, Marjorie Herrero, Grégory Hitier, Ipiolo, Karine Joannet, Pierre Jourde, Gaël Le Rudulier, Antoine Lopez, Loup Lopez, Lucie Medda, Patrick Miramand, Jacques Moiroud, Nokat, Jacques Pouillet, Delphine Raiffé, et Xavier Zwiller.

Anatomie du Labo 10

AnatomieDuLabo10-©LudChat_Brunier-Mestas_F.Puzenat

© LudChat / Brunier-Mestas / F.Puzenat

Du 2 au 17 février 2018
Du lundi au samedi de 14h à 19h
Vernissage jeudi 1er février à 18h30

  • Centre d’animation culturelle Camille-Claudel
    3 rue Maréchal-Joffre – Clermont-Ferrand
    Entrée libre et gratuite

 

La réalité et la prégnance d'Anatomie du labo sont là. Depuis 10 ans, de jeunes praticiens s'emparent des films de la compétition Labo qui favorise des mélanges, ou plutôt des échanges entre des pratiques artistiques différentes. Leur travail graphique renouvelle le matériau filmique, qui se retrouve au centre d'un échange entre le réalisateur et le spectateur.
 
Trois classes participent à cette dixième édition : les écoles lyonnaises Design Textile / ESAA La Martinière-Diderot et SED-Sérigraphie / SEPR et bac Pro communication visuelle pluri-média lycée de la communication St-Géraud d’Aurillac.
 
Anatomie du Labo continue de tisser sa toile et s'invitera dans de nouveaux lieux en voyageant après le festival jusqu'au Laboral (Gijón) ou à la Tabakalera (San Sebastian), qui sont des espaces de projets artistiques et culturels, qui comme Anatomie, par leur mode d'organisation et de production, inventent, en résistance à tous les formatages.
 
Bon anniversaire Anatomie du Labo !
 
Ludovic Chavarot.

Les Grands du Court

les grands du court encart_2-RVB

Du 2 au 10 février 2018
Entrée libre et gratuite

  • Maison de la culture
    Clermont-Ferrand

Nombre de cinéastes ont été découverts, révélés ou particulièrement remarqués au festival du court métrage de Clermont-Ferrand au cours de ces quarante dernières années. Des débuts prometteurs aux retours explosifs, citons-en quelques-uns : Jean-Pierre Jeunet, Thomas Vinterberg, Cédric Klapisch, Roy Andersson, Gaspar Noé, Damien O’Donnel, Blandine Lenoir, Denis Villeneuve, Ursula Meier, Cyril Collard, Bouli Lanners, Olivier Megaton, Rosto, Marina de Van…
 
De nouveaux venus sont appelés à connaître la notoriété de leurs prédécesseurs : Sébastien Betbeder, Marie Amachoukeli, Wissam Charaf, Carine May et Hakim Zouhani, Antonin Peretjatko, Morgan Simon, Léa Mysius…
 
Peu de villes peuvent se targuer d’avoir vu passer dans ses murs tous ces cinéastes. Quoi de plus naturel alors que de leur rendre hommage ?
 
Cette exposition retrace 40 ans de trombines des réalisateurs remarquables et remarqués passés par les incontournables rencontres “Expresso“, animées successivement par Claude Duty, Raphaël Chauvet, Michel Coulombe, Alain Burosse, Annick Rivoire et Claire Diao.
 
Merci aux photographes ayant œuvré pendant ces 39
festivals : Didier Baverel, Serge Bullo, Alain Genestier, Pierre Jean Fontfrède, Bruno Couderc, Rémi Boissau, Annette Jourde, Michel Vasset, Régis Nardoux, Juan Alonso, Baptiste Chanat.

Gueules de cinéma

Gueules de cinéma Michel Simon 2

Du 1er février au 1er mars 2018
Ouverture du 3 au 9 février : 10h-19h
Hors festival :
- Mardi et jeudi de 13h à 19h
- Mercredi de 9h à 19h
Entrée libre et gratuite

  • Centre de documentation de La Jetée
    6 place Michel-de-L'Hospital
    Clermont-Ferrand

Au cinéma, « une gueule, ça vaut mieux qu'un visage » disait le réalisateur Robert Aldrich. Avoir une gueule de cinéma, c’est avoir un physique, un charisme et une présence hors-normes.
 
Gabin et sa gueule d'amour, Arletty et sa gueule d'atmosphère, Depardieu et sa grande gueule, Bardot et son joli minois, Fernandel et sa drôle de tronche…
 
Coup de projecteur sur les monstres sacrés du cinéma français, à travers les affiches originales et images marquantes de ces inoubliables gueules de cinéma !

Seamus Murphy : Life is in Many Day

The Republic_005

Du 18 janvier au 31 mars 2018
Du mardi au samedi de 14h à 19h
Vernissage mercredi 7 février à 18h30
Entrée libre et gratuite

  • Hôtel Fontfreyde – Centre photographique
    34 rue des Gras
    Clermont-Ferrand

 
 
 
 
 
 
 
 

L’Hôtel Fontfreyde - Centre photographique de la Ville de Clermont-Ferrand présente une rétrospective du photographe et réalisateur Seamus Murphy, en partenariat avec le Festival international du court métrage. Membre du jury international du Festival 2018, Seamus Murphy a beaucoup photographié à travers le monde. Ses images lui ont permis de remporter plusieurs World Press Photo, reconnaissance mondiale et ultime dans le domaine du photojournalisme.

L’exposition met en scène le regard de Murphy, témoin d’événements historiques et sa capacité à observer l’intimité de la condition humaine. Œuvre qui oscille entre le photojournalisme et le documentaire, cette rétrospective reprendra ses photographies de The Republic, un portrait des Irlandais et leur République à la veille du centenaire de la Révolte Irlandaise de 1916, et son projet Russia and America, qui explore le quotidien méconnus des populations de ces grandes superpuissances.

Life is in Many Days met aussi en avant les clips musicaux réalisés pour la musicienne PJ Harvey, collaboratrice de longue date du photographe.

www.seamusmurphy.com

Une séance de dédicace du dernier ouvrage de Murphy The Republic aura lieu à la Librairie des Volcans le vendredi 9 février à 16h.

Une visite commentée portant sur l’exposition entre l’artiste Seamus Murphy, le directeur de L'Hôtel Fontfreyde - Centre photographique François-Nicolas L’Hardy, et les commissaires de l’exposition David Knaus, directeur du Musée de la Photographie de Marrakech, et Amanda Maddox du Getty Museum de Los Angeles, est prévue le vendredi 9 février à 18h.

No Pain, No Gain 

Nopain_nogain_visuel

Du 3 au 10 février 2018
Ouvert de 14h à 18h
Entrée libre et gratuite

  • La Loupiote
    6 rue Terrasse
    Clermont-Ferrand

 

À l’occasion de la rétrospective « Tous à table » du festival du court métrage, une vingtaine d'étudiants et diplômés en design graphique, tous issus de la Gerrit Rietveld Academie d'Amsterdam ou de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, se réunissent et investissent une ancienne boulangerie en plein cœur de Clermont-Ferrand. Les expositions de design graphique sont rares, particulièrement à Clermont.

C'est donc l'occasion de découvrir les voies empruntées par ces jeunes designers européens qui interrogent le graphisme à la fois comme artisanat et forme autonome. Au menu, des réalisations sous forme de multiples, pour la majorité mises en vente.

Des affiches pour un festival (13e édition)

Cineparc

Du 2 au 10 février 2018

  • Galerie Dolet - Résidence universitaire Dolet (1er étage)
    25 rue Etienne-Dolet
    Clermont-Ferrand
    Entrée libre et gratuite

Et si c’était à vous d’imaginer l’affiche du festival, à quoi ressemblerait-elle ?
Voici la proposition faite aux écoles du Livradois-Forez participant aux séances Cinémôme durant le festival. Afin de préparer et valoriser leur venue aux projections, chaque classe a pour mission de réaliser son affiche en laissant libre cours à son imagination. Pour cette 13e édition, les élèves (de la maternelle au CM2) et leurs enseignant(e)s pouvaient faire une relecture, détourner l’affiche officielle du festival… mais également, anniversaire oblige, revisiter les anciennes affiches du Festival déjà réalisées par le duo Bologo, ou encore s’interroger sur le mot Cinéma. Une exposition qui ne manque pas d’inventivité !

Cette exposition est mise en place par Ciné Parc (cinéma itinérant dans le parc naturel régional Livradois-Forez) en partenariat avec le service culturel du CROUS et les écoles participantes.

En place les légumes !

formes et couleurs légumes_201x297.indd

Du 5 au 7 février 2018
Ouvert de 14h à 18h
www.formesetcouleurs63.fr
formesetcouleurs63@gmail.com
06 79 73 15 87

  • Atelier Formes et couleurs
    Maison des Beaumontois
    21 rue René Brut
    63110 Beaumont
    Entrée libre et gratuite

 

Arts plastiques

Que prendrez-vous : l’aile ou la cuisse, les dents de la mer, un western spaghetti ou un pâté aux macaronis Marconi ? Aujourd’hui les légumes sont rois, la viande un peu honteuse : il faut sauver la planète. Les enfants l’ont bien compris. Après la projection des amuse-gueules et l’apprentissage de recettes secrètes proposées par les grands chefs du Festival 2018, les artistes en herbe concocteront, dans les cuisines de l’atelier Formes et Couleurs et avec l’aide de trois artistes-intervenantes aux fourneaux, d’appétissantes peintures et de craquelants dessins, à déguster au cours d’une exposition-festin pendant le Festival.

Quoi de mieux que des formes et des couleurs pour nous mettre en appétit !

Passion commune

PASSION COMMUNE

Du 2 au 28 février 2018
Entrée libre et gratuite
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h
Le dimanche 4 février de 15h à 19h.
Vernissage samedi 3 février à 18h30.

  • À l’étage de la librairie Nos Racines d’Auvergne (Salle de l’ARTche)
    5 place de la Victoire
    Clermont-Ferrand.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Photographies

Cette exposition de photographies est organisée en partenariat avec la librairie Nos Racines d'Auvergne, l'association Patrimoine Auvergne Bourbonnais Velay (A.B.V.) et les éditions De Borée - Centre France.

Le vernissage aura lieu en présence de la photographe Laurence Barruel et des chefs Frédéric Huret et Wilfried Chaplain, et sera accompagné d'une séance de dédicace de l'ouvrage Passion commune.

Passion commune de Wilfrid Chaplain et Frédéric Huret, photographies de Laurence Barruel (éditions De Borée, 2017)

Mêlant passion, création et gourmandise, ce livre retranscrit avec les sens l’amour de la Région. La transmission du goût de la Région (par le palais) et la découverte de ceux qui travaillent et transforment les matières premières, sont traduites dans cet ouvrage.

Ce beau livre présente des producteurs régionaux avec qui les chefs Wilfrid Chaplain et Frédéric Huret travaillent, ainsi que leurs spécialités et spécificités. Les pages suivant chaque présentation d’un produit, montrent les œuvres culinaires des deux chefs, qui ont utilisé pour leur(s) recette(s), l’ingrédient présenté juste avant. La fin de l’ouvrage présente des techniques professionnelles ainsi que du vocabulaire et référence tous les producteurs cités.

La photographe Laurence Barruel :

Photographe et illustratrice, elle a fait de sa passion un métier qu’elle pratique depuis de nombreuses années dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes et plus largement en France.

Son activité est diversifiée : elle répond aussi bien aux demandes d’éditeurs qu’aux institutions, à la presse ou aux événements culturels.

Les auteurs et chefs :

Frédéric Huret est professeur de cuisine et de pâtisserie au lycée hôtelier de Chamalières, Toque d’Auvergne et délégué régional de l’Académie de cuisine. Il a à cœur de transmettre son savoir-faire, dans le respect des produits en majorité issus des filières régionales.

Wilfried Chaplain œuvre derrière les fourneaux de l’Hôtel Radio à Chamalières depuis 2009, et a obtenu une étoile au guide Michelin en 2013. Fier de sa région d’adoption, il travaille chaque jour avec des produits de qualité dont il connait l’origine.

Préface de Régis Marcon.

À bouche ouverte

bouche_ouverte.indd

Du 3 au 10 février 2018
Ouvert de 15h à 19h
Entrée libre et gratuite

  • B.O. collectif, 4 rue Savaron
    Miss Boll, 3 rue Savaron
    Clermont-Ferrand

Gravures, dessins, sculptures, performances

“Homme au gros sel
L'homme, une fois cuit dans la marmite, après l'avoir débarrassé des liens qui le retenaient, doit être posé à plat ventre et entouré de quelques branches de persil ou de légumes ayant servi à la cuisson. On le saupoudre au dernier moment de gros sel de cuisine, qui relève sa saveur de plaisante façon."

Roland Topor, La cuisine cannibale.

 

 

Le samedi 3 février de 15h à 19h, nous proposons : des brochettes de pions, des gâteaux d’échiquier, des croques monsieur, du chocolat chaud, du vin chaud et autres mets délicieux pour accompagner une grande partie d'échecs  en simultané (avec un grand joueur contre huit adversaires) et des parties d'initiation pour les débutants.

 

O les mains

The Winslow Medical Center

Du 3 février au 3 mars 2018
Du lundi au samedi de 10 à 19h
Entrée libre et gratuite
Site

  • Librairie Les Volcans
    Espace Créateurs
    80 boulevard François-Mitterrand
    63000 Clermont-Ferrand

Je dessine et peins des mains articulées en bois que je détourne et mets en scène pour en faire des objets décoratifs.

Je les habille puis je crée des espaces pour leur donner vie. Je me retrouve tatoueuse de mains coupées et j'aime bien ce petit coté trash ! On oublie rapidement qu'elles sont délaissées du reste du corps et elles prennent forme humaine pour devenir messagères. Elles savent être douces, belles, drôles ou provocantes.

J'adore bricoler dans mon petit coin plein de couleurs en écoutant la radio, la télé si c'est Columbo ou la musique du film sugar man en boucle en ce moment! Je puise mon inspiration dans les livres, les expos, sur le net et dans les marchés aux puces ou les déchèteries, mines de trésors abandonnés... C'est souvent un objet qui me donne une idée de mise en scène dans laquelle j'imagine alors le tatouage de la main.

 

Je vous serre la vôtre,

Manuellement,

Julie Fauve

Contacts

Presse nationale et internationale
Presse régionale
Presse régionale et régie publicitaire