FITE 2022 : Imagine !

5 juillet 2022
  • FITE illus paysage

Pour cette édition, le FITE (Festival international des textiles extraordinaires), fête ses 10 ans. Il souhaite donner libre court aux nouveaux imaginaires, nourris d’espoirs lucides, rejetant la béatitude et la capitulation. Le FITE propose de se soulever contre la soumission et la résignation à la vision cynique de l’avenir. Il fait de l’espoir un révolutionnaire, de la « gentillesse un acte politique » et place les émotions et les sentiments humains au centre (Alexandra Rowland). Le FITE défend un espace de liberté et de créativité d’où naît l’imagination, outil d’émancipation et de transformation sociale. En 2022 Clermont-Ferrand s’anime autour de cette réflexion tandis qu’en 2023, le FITE séjournera dans plusieurs villes lituaniennes (Vilnius, Klaipeda, Kaunas, …) pour présenter les travaux menés en collaboration avec l’Académie des Arts de Vilnius et une sélection d’artistes internationaux.


Projections de courts métrages suivies d’une discussion

À cette occasion, dans le cadre du partenariat qui nous lit depuis les débuts de la manifestation et quatre jours durant, nous vous invitons à l’évasion collective, furieuse et engagée à travers une sélection de courts métrages issus du fonds du festival de Clermont-Ferrand. Fictions ou documentaires, petites merveilles d’animation ou plongées dans des récits en prise de vue en continu issus des quatre coins du globe, ces projections seront suivies de discussions afin de prolonger ensemble l’immersion et déblayer la route d’un avenir commun.

Programmation

Mardi 20 septembre
à 18h30

Durée (séance uniquement) :
93 minutes

Mercredi 21 septembre
à 18h30

Durée (séance uniquement) :
86 minutes

Jeudi 22 septembre
à 18h30

Durée (séance uniquement) :
94 minutes

Vendredi 23 septembre
à 18h30

Durée (séance uniquement) :
84 minutes

Parfois, l’imagination ne tient qu’à un fil qu’il suffirait de tirer pour remonter le cours des vies passées, de souvenirs enfouis ou d’histoire cachées, fantasques ou bien réelles… Et finalement, est-ce si grave si tout se confond ? C’est ce que nous explorerons dans le programme Journaux intimes.

Détricoter le passé pour mieux comprendre le présent et s’armer pour l’avenir, c’est ce que nous invitent à faire les protagonistes du programme Le Temps retrouvé, qui nous rappellent l’importance de la résurgence de la mémoire pour imaginer et représenter l’Histoire intime ou collective. Dans cette transmission collégiale ou individuelle, voulue ou bien suivie, s’abat le poids de l’héritage dont il faudra alors s’accommoder, se réapproprier ou s’affranchir.

Gamers, influenceur·euse·s, CSP+ versus caissières, ouvrières ou télévendeur·euse·s, le programme Les Temps modernes nous questionnera sur la place des individus au cœur de la consommation et de nos habitudes. À travers plusieurs portraits remarquablement déconstruits, nous soulèverons le voile du paraître et des artifices de l’imaginaire collectif afin de désenclaver une certaine vision fantasmée de nos idoles ou nos martyres contemporains.

Passée l’introspection, vient l’affirmation de soi. Dans le programme À corps perdus, nos héros et héroïnes modernes se racontent et s’approprient leur place dans le monde par la grâce ou par la force, qui ne sont pas inconciliables. Dans une furieuse quête de désir et de liberté, les corps se remodèlent, se frôlent, se désirent, fusionnent parfois, rendant l’impossible tangible. Il peut ça, le corps : il peut se faire son film, s’emporter, prétendre, transgresser et abolir les limites, pour le pire mais aussi pour le meilleur.

Heureux·ses soient les rêveur·euse·s qui nous offrent leurs visions.

Sélection et animation des rencontres : Sarah Momesso et Béatrice Korc (Les Mondes Vivants).


📅 Du mardi 20 au vendredi septembre à 18h30
🎬
Type : projections de courts métrages suivies d’une discussion
📍
La Jetée – salle de projection
6 place Michel-de-L’Hospital

63000 Clermont-Ferrand
🎟️
Entrée libre et gratuite