Culture en prison

Culture en prison propose des projections de courts métrages au sein d'établissements pénitentiaires d'Auvergne et participe à la mise en place d'un Canal Vidéo Interne au sein du Centre de détention de Riom.

Avec les Services Prévention Insertion Probation du Puy-de-Dôme et du Cantal sous la coordination de la directrice SPIP 63 et 15 en milieu ouvert, Sauve qui peut le court métrage diffuse des courts métrages dans les établissements suivants :

Maison d’Arrêt d’Aurillac                                     Maison d’Arrêt du Puy-en-Velay                                  Centre Pénitentiaire de Riom

 

Ces projections s’inscrivent dans le cadre des orientations nationales en matière de politique culturelle et notamment de la circulaire du 30 mars 1995 relative à la « mise en œuvre de programmes culturels adressés aux personnes placées sous main de justice, entre la Délégation au développement et à la formation (ministère de la Culture) et de la Direction de l’administration pénitentiaire (ministère de la Justice). Ces orientations sont déclinées dans la convention régionale du premier mars 1998 entre la Direction régionale des services pénitentiaires Auvergne-Rhône-Alpes et de la Direction régionale des affaires culturellesAuvergne-Rhône-Alpes, et avenants annuels.

Il s’agit notamment de faire entrer la vie culturelle régionale à l’intérieur des murs de la prison en permettant aux détenus de visionner les mêmes types de films que ceux projetés pendant le Festival du court métrage de Clermont-Ferrand ; de proposer aux personnes détenues de découvrir différents genres cinématographiques, d’échanger sur leurs formes et leurs contenus et d’amener ces personnes à s’exprimer librement (acquérir des repères critiques, stimuler la réflexion).

 

Sauve qui peut le court métrage est par ailleurs investi dans la mise en place du Canal Vidéo Interne du Centre de détention de Riom qui se déploie en 2017. Un détenu vient d'être recruté par l'administration pénitentiaire comme auxiliaire vidéo, Sauve qui peut le court métrage a formé ce détenu pour qu'il puisse prendre en charge la gestion du Canal Vidéo Interne.

Contact

 

 

ERIC WOJCIK

 

Membre du comité de sélection internationale

Coordination milieu pénitentiaire

Chargé des relations extérieures

Partenariats, régie publicitaire

Co-responsable de la presse locale et régionale

 


 e.wojcik@clermont-filmfest.org

 

  • 04 73 14 73 10
DSC05933