[Editorial] La compétition Labo 2018 explore et réinvente le monde